En à peine dix ans, les plateformes de réservation d’hôtel en ligne sont devenues incontournables pour les vacanciers comme pour les hôteliers. Chaque année, elles vendent des millions de nuitées et génèrent d’importants bénéfices grâce à une commission de 15 % en moyenne. Cependant, ces plateformes ne sont absolument pas nécessaires et leur fonctionnement ressemble beaucoup à celui d’un parasite. Alors, comment s’en passer pour payer moins cher son hôtel ?

Économiser de l’argent en contactant directement l’hôtel

Les plateformes de réservation en ligne sont intéressantes parce qu’elles offrent un large choix. En revanche, elles font grimper les prix à cause de leur commission et du fait qu’elles ne payent pas elles-mêmes la TVA. Ainsi, vous avez tout intérêt à choisir votre hôtel sur une de ces plateformes ou sur un moteur de recherche, puis à contacter l’hôtelier directement.

 

Généralement, le property management system de l’hôtel permet à l’hôtelier de vous proposer une réservation en ligne directement sur son site Internet. Néanmoins, vous pouvez également l’appeler ou le contacter via ses réseaux sociaux afin de négocier une chambre à un meilleur prix. Vous en avez tout à fait le droit et lui aussi.

Pourquoi faut-il fuir les plateformes de réservation ?

Les plateformes de réservation d’hôtel peuvent sembler pratiques, mais elles sont en fait tout à fait inutiles et fonctionnent comme des parasites. Pendant longtemps, elles interdisaient même aux hôteliers de s’inscrire sur d’autres plateformes ou de proposer leurs chambres directement aux clients. Ils étaient donc pieds et poings liés. Heureusement, c’est tout à fait illégal en France.

 

Malgré tout, leur commission est extrêmement élevée et les plateformes refusent de s’occuper de la TVA. Leur siège social se trouve généralement à des milliers de kilomètres et elles ne payent donc pas leurs impôts dans les pays où elles gagnent de l’argent. Résultat, elles s’enrichissent et forcent les hôteliers à augmenter le prix de leurs chambres pour gagner autant que s’ils la louaient directement aux voyageurs. Il est donc beaucoup plus intéressant de s’en passer.

La qualité du service client ne vaut pas le coût

Les défenseurs de ces plateformes avancent généralement comme argument qu’elles offrent l’assurance d’un service client de qualité en cas de problème. Sur le papier, il est vrai que réserver une chambre sur ce genre de plateforme permet d’être remboursé en cas de problème, ce qui est presque impossible quand vous vous adressez directement à l’hôtelier. Néanmoins, dans les faits, le service client de ces plateformes est presque toujours totalement démissionnaire.

 

Les scandales s’amassent sans que rien ne soit jamais fait et les sous-traitances sont désormais si nombreuses que même le service client de la meilleure volonté possible sera totalement impuissant à vous aider. Consulter des forums sur la question a de quoi vous dégoûter de voyager de cette manière-là. Les faits sont là et malheureusement indiscutables : plus le temps passe, plus ces plateformes sont utilisées et pourtant, moins elles ont de choses à offrir.

Vous allez aussi aimer :

Séjour-détente dans le centre historique de Sarlat

Sarlat, prochaine destination pour vos vacances dans le Périgord

Un weekend pour découvrir Sarlat et le Périgord

Ouvrir son propre restaurant à Pau.