Les arrhes représentent une somme d’argent à verser à l’avance. Dans l’univers des locations de vacances, celle-ci est un pourcentage du loyer que le propriétaire demande au locataire afin de se prémunir contre toute éventuelle annulation au dernier moment. Il n’existe pas de loi qui stipule le montant exact fixé par un prestataire au cours d’un accord. Seulement, ce dernier peut revendiquer 30 jusqu’à 50% du loyer au moment de votre réservation. Pourquoi une telle somme ?

Récemment, de nombreux propriétaires sont victimes d’une abrogation de contrat à la dernière minute, ce qui leur fait perdre du temps mais aussi de l’argent. En effet, à cause d’un imprévu ou pour une raison quelconque, des clients annulent leurs vacances au dernier moment. Ainsi, en guise de garantie, les gérants des établissements de vacances imposent les arrhes.

Il est bon de savoir que le pourcentage d’arrhes à payer est parfaitement négociable avec le responsable. Montrez-vous tout simplement patient, convaincant et ayez le sens de la persuasion durant les discussions. Vous parviendrez à une fourchette de prix sur laquelle les deux parties tomberont d’accord. Le calcul des arrhes que vous devez au propriétaire ne dépendra donc plus que du tarif de la location.

Même si ce service est le gagne-pain de ces prestataires, certains sont compréhensifs et effectuent un remboursement en cas de force majeure. Ici, on peut évoquer le cas d’un accident ou d’une maladie grave. Seulement, à titre justificatif, vous devez vous munir d’une attestation pour prouver votre situation. Sans certificat, vous risquez de n’obtenir aucun dédommagement.

Vous allez aussi aimer :

Combien coûte la location d’une villa de vacances à Pau ?

Quels sont les meilleurs sites de location de vacances à Pau ?

Comment trouver une location de vacances pas chère ?

Comment trouver une location de vacances ?