Dès le 10e siècle, un château féodal surplombait déjà le gave. Le château de Pau a traversé les siècles pour devenir aujourd’hui un emblème de la région. Au cœur de la ville, il se dresse face aux Pyrénées et nous permet une plongée fabuleuse dans l’histoire de France.

Le château de Pau a traversé les siècles

C’est surtout au 14e siècle que l’essor du château de Pau a pris forme, grâce à Gaston III, comte de Foix et vicomte de Béarn, dénommé Gaston Fébus. Son projet est de créer un véritable état pyrénéen indépendant. Il fait ainsi du château de Pau une puissante forteresse. On peut observer aujourd’hui les vestiges de cette période avec le donjon en briques, de 33 mètres de hauteur, qui surplombe le château et descend vers le gave. À ce jour, cette tour permet de relier la ville basse et la ville haute grâce à l’ascenseur qu’elle abrite.

C’est à la renaissance que le château abandonne son objectif de défense et s’ouvre aux fastes architecturaux, grâce à Henri II et son épouse Marguerite d’Angoulême. De nouvelles ailes sont élevées, des aménagements sont construits et le château de Pau devient palais royal. Cette lignée des rois de Navarre, grâce à Jeanne d’Albret et Antoine de Bourbon, donne naissance à Henri IV en 1553, au château de Pau. La petite histoire raconte que sa mère le couchait dans un berceau fait d’une écaille de tortue des Galapagos.

Le château a alors connu une période de dégradations progressives. Il a été toutefois préservé de la démolition lors de la Révolution française, pour “la mémoire du bon-roi Henri IV”. C’est au 19e siècle qu’il retrouve sa gloire après 10 années de travaux qui le transforment dans son aménagement extérieur et sa décoration intérieure. Louis-Philippe, puis Napoléon III, poursuivent la rénovation du château. Il en résulte des décorations exceptionnelles. Après la chute du second empire, le château devient national pour l’usage des présidents de la République. C’est en 1929 que le château se transforme en musée.

Comment visiter le château de Pau ?

Les visites du château s’effectuent obligatoirement avec un guide. Il faut compter environ 1 heure de visite. Un départ a lieu toutes les 20 à 30 minutes environ. De début juillet à mi-août, des visites libres sont proposées uniquement dans une partie des appartements.

Le château de Pau se visite tous les jours, de mi-juin à mi-septembre, de 9 h 30 à 17 h 45. De mi-septembre à mi-juin, il est ouvert de 9 h 30 à 11 h 45 et de 14 h à 17 h. Il est fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre. Un vaste domaine de 22 hectares entoure le château et offre aux visiteurs un grand choix de promenade. Les animaux (sauf les chiens-guides) ne sont acceptés ni dans le musée ni dans les jardins.

Le château est situé dans le centre historique de la ville de Pau. L’entrée est au tarif plein de 7 €, 5.50 € en tarif réduit et 6 € en groupe de minimum 10 personnes.